École de maturité

Présentation de la filière

Les gymnases dispensent un enseignement de culture générale qui prolonge et approfondit celui de la scolarité obligatoire.

Les études conduisant à la maturité visent à élargir et à perfectionner les connaissances des élèves ainsi qu’à développer leur personnalité et leurs aptitudes, principalement en vue des études universitaires ou dans les Hautes Écoles.

Ces objectifs impliquent le maintien d’un éventail de branches encore très diversifié, et la volonté de donner aux élèves une formation équilibrée, abordant les domaines essentiels des connaissances humaines et développant la réflexion interdisciplinaire.

La recherche d’une certaine maturité intellectuelle suppose des exigences sérieuses : les efforts demandés aux élèves sont importants, le niveau visé dans chaque discipline est élevé. De plus, la maîtrise de la langue française est un objectif commun à l’enseignement de toutes les disciplines. Les élèves doivent donc accorder une attention toute particulière à la correction de cette expression, tant à l’écrit qu’à l’oral.

L’intérêt des élèves et leur motivation à se consacrer, pendant trois ans, aux études secondaires supérieures sont indispensables à la réussite et au déroulement harmonieux de la formation qu’ils ont choisie.

Etat de Vaud : École de maturité


Conditions de promotion

Pour être promu·e, l’élève doit obtenir un bulletin annuel suffisant.

Pour qu’un bulletin soit suffisant, l’élève doit remplir les conditions suivantes :

  1. obtenir un total des notes égal à au moins autant de fois 4 points qu’il y a de notes ;
  2. avoir une somme des écarts vers le bas par rapport à la note 4 (points négatifs) ne dépassant pas 2 points, et
  3. avoir au maximum trois notes insuffisantes.

MATURITÉS BILINGUES

Un élève peut donc, à certaines conditions, obtenir une maturité avec mention bilingue, les objectifs et les exigences étant par ailleurs les mêmes que pour les autres maturités. Le Canton de Vaud met ainsi sur pied une maturité bilingue français-allemand, français-anglais et français-italien. Les informations sur les modalités de préparation de ces maturités se trouvent dans une brochure spécifique.


Intentions pour l’année suivante | élèves de 1M

Les élèves en situation d’échec à la fin du 1er semestre reçoivent en mai un courrier à la maison les invitant à communiquer à l’École leurs intentions pour l’année scolaire suivante.

Si des élèves qui n’ont pas reçu ce courrier souhaitent néanmoins faire part de leurs vœux pour la répétition de l’année, ils sont priés de s’annoncer au secrétariat afin de pouvoir s’inscrire également via la plateforme. Ils ont également la possibilité de déposer leur demande sous forme écrite adressée à la direction.

Les différentes options/combinaisons d’options ne sont pas forcément toutes ouvertes/disponibles au gymnase de Bussigny. Des changements d’établissement sont donc parfois nécessaires.


PASSAGE EN FIN D’ANNÉE | 1M ➔ 2C

Les élèves ont également la possibilité, à l’issue de la 1re année de l’École de maturité et sous certaines conditions, d’effectuer un transfert en 2e année de l’École de culture générale.

Détail des conditions : extrait de l’art. 6 du Règlement de l’École de culture générale (RECG) du 06.07.2022

Le passage d’un élève de l’École de maturité en 2e année de l’École de culture générale est possible :

  1. à la fin de la 1re année si l’élève obtient au moins 10,5 points dans un groupe constitué du français des mathématiques et de la moyenne des moyennes des notes de la deuxième langue nationale et de la troisième langue, arrondie au demi-point ;
  2. à la fin du premier semestre de la 2e année si l’élève obtient au moins 10,5 points dans un groupe constitué du français, des mathématiques et de la moyenne des moyennes des notes de la deuxième langue nationale et de la troisième langue, arrondie au demi-point ;
  3. à la fin de la 2e année, si l’élève ne remplit pas les conditions de promotion de l’École de maturité et s’il peut redoubler son année conformément au règlement de l’École de maturité.

La Conférence des maîtres apprécie les cas limites ou les circonstances particulières.

L’élève qui a changé d’École est responsable du rattrapage des disciplines nouvelles.


Travail de maturité

Les élèves effectuent un travail de maturité, seuls ou en équipe, entre la 2e et la 3e année, selon le calendrier fixé par le directeur et les modalités fixées par le Département.

Le travail de maturité est évalué par un jury interne qui peut, le cas échéant, s’adjoindre un expert externe. Le travail de maturité est évalué sur la base de la mise en œuvre du projet, du document écrit déposé et de la présentation orale.

Le travail de maturité donne lieu à une note de maturité en 3e année, le titre du travail de maturité est mentionné sur le certificat de maturité gymnasiale.

L’élève qui répète la 3e année choisit, pour le début de l’année scolaire, soit de conserver sa note, soit d’effectuer un nouveau travail de maturité. Dans ce dernier cas, la note attribuée au premier travail n’est pas conservée.


CHOIX DE L’OC | ELÈVES DE 2M

L’option complémentaire vise à renforcer ou à diversifier le profil de l’élève.

Les élèves d’une option spécifique ne peuvent pas choisir la même discipline en option complémentaire ; de plus, le choix de la Musique ou des Arts visuels comme option spécifique exclut celui de la Musique, des Arts visuels ou du Sport comme option complémentaire (règle cantonale).

Une option à choix, obligatoire en 3e année :

  • Application des mathématiques
  • Arts visuels
  • Biologie
  • Chimie
  • Economie et droit
  • Géographie
  • Histoire
  • Histoire et sciences des religions
  • Informatique
  • Musique
  • Physique
  • Sport

Changement de cursus

Avant leur arrivée au gymnase, les élèves se sont projetés dans leur future voie professionnelle, notamment pour pouvoir choisir parmi les différentes voies et options qui s’offrent à eux à la fin de la scolarité obligatoire (apprentissage, formation gymnasiale, type d’écoles, disciplines à option). Il n’est toutefois pas toujours facile de faire immédiatement le bon choix.

Afin de laisser le maximum de chances aux élèves de rejoindre la voie qui leur convient, le Règlement des gymnases propose, à différentes étapes du cursus gymnasial, des solutions de réorientation.