Stage de deux semaines de l’Ecole de culture générale

Généralités

Pourquoi un stage :

Au cours de leur deuxième année d’école de culture générale, les élèves sont amenés à se familiariser avec la réalité professionnelle. Dans cette optique, le Règlement suisse de reconnaissance des certificats exige qu'un stage de deux semaines soit accompli pendant le parcours gymnasial. Le stage est en relation avec le domaine préprofessionnel des élèves.

Objectifs du stage :

  • Apprendre à chercher une place de travail.

  • Ressentir l'atmosphère et les exigences d'un métier.

  • Affiner son choix professionnel.

  • Se familiariser avec le milieu professionnel qui deviendra peut-être le sien.

  • Réaliser une expérience et collecter des informations servant de base à la rédaction d'un mémoire.

 

Principes du stage :

  • Il dure au moins 2 semaines consécutives, hors temps d'école.

  • Il fournit à l'élève l'occasion d'une implication personnelle.

  • Il offre une certaine diversité dans l'accomplissement des tâches.

  • Il n'est généralement pas rémunéré.

  • Il est évalué par l'entreprise et validé par le gymnase.

Toute dérogation à ces principes doit obtenir l'aval de la répondante des stages du gymnase. Une convention de stage doit impérativement lui être remise avant le début du stage.

Contacts

Répondante des stages :

Vanina Grandjean-Pierazzi
vanina.grandjean@eduvaud.ch

 

Adresse :

Gymnase de Bussigny
Route de Sullens 65
1030 Bussigny

Téléphone :

021 338 06 80
 

À l’attention des entreprises

Lorsqu'une entreprise engage un ou une élève, les deux parties complètent et signent la convention de stage (ou l'entreprise informe par écrit l'élève).

L'entreprise prend les dispositions nécessaires pour assurer la stagiaire contre les accidents (professionnels et non-professionnels) et les maladies professionnelles selon les normes fédérales.

Lors du stage, l'entreprise propose un programme offrant une certaine diversité. Le stage permet l'observation mais aussi l'implication personnelle du stagiaire. L'entreprise informe rapidement la répondante du gymnase en cas de problème ou d'événement qui mettrait en péril la réussite du stage.

A la fin du stage, l'entreprise remplit la grille d'évaluation du stage et la signe avec la stagiaire.

Le gymnase de Bussigny a la volonté de valoriser ce stage en le liant au mémoire que l'élève réalise lors de sa 3e année d'études. Pour cela, l'élève complète un journal de bord lors du stage. Les observations consignées constituent le point de départ du mémoire de 3e année. Celui-ci consiste à analyser en profondeur, à partir d'une expérience professionnelle concrète (le stage), une situation déterminée.

 

À l'attention des étudiant·e·s

Le stage de deux semaines fait partie des conditions requises pour l'obtention du certificat de fin d'études de l'école de culture générale. Il est effectué avant le début de la 3e année. Si le stage n'est pas validé avant les examens de 3e année, l'élève ne peut pas s’y présenter et l'année est échouée.

Le stage en quelques étapes

L'enseignant·e de français et correspondance accompagne l'élève dans la rédaction du CV et d'une lettre ou mail de candidature/motivation.

La recherche d'une place de stage est de la responsabilité de l'élève. C'est en effet l'un des objectifs du stage. La répondante des stages est à disposition en cas de difficultés.

La place de stage trouvée, l’élève complète et fait signer par l'entreprise la convention de stage (la signature peut être remplacée par un courrier ou mail de l'entreprise). La convention est aussitôt remise à la répondante des stages ; l'élève en garde une copie.

L'élève informe l'entreprise des normes fédérales à propos des assurances contre les accidents (professionnels et non-professionnels) et les maladies professionnelles pour les stagiaires.

L'élève se procure le journal de bord auprès de la répondante des stages. Il ou elle le remplit lors du stage.

A la fin du stage, l’élève fait remplir par l'entreprise la grille d'évaluation du stage. Les deux parties en discutent et la signent.

Au début de la 3e année et selon les indications de l’enseignant·e de français, l'élève rédige un rapport de stage. L’élève remet aussi l’évaluation du stage à la répondante des stages.

Une fois le stage et le rapport évalués satisfaisants, le stage peut être validé par le gymnase.

Les documents cantonaux

Un vade-mecum à l’attention des entreprises/institutions, les normes à propose des assurances pour les stagiaires et un guide à l’attention des élèves sont disponibles sur le site des gymnases vaudois. Ils font office de références réglementaires.

Le travail personnel et ses liens avec le stage

Le stage sert de base au travail personnel (TPL) effectué en 3e année.

La première étape de ce travail est la rédaction du journal de bord. Les observations consignées constituent le point de départ du TPL.

Durant tout le premier semestre de 3e année, une plage horaire est réservée à la réalisation du mémoire sous l'égide d'un ou deux enseignant·e·s. Une fois la problématique définie, il est souvent nécessaire d'interviewer une personne de l'entreprise de stage afin de compléter les informations récoltées.

Téléchargements